Aide solidaire et gratuite pour l'Afrique francophone
Besoin d'un coup de pouce ?
C'est GRATUIT !
Aide-Afrique.com > Education

Aide pour traiter un exercice de français

Le 12/02/2020 à 00h00, demande d'aide
Aide pour traiter un exercice de français ce exercice consiste à faire une production ecrite
Vous aimez cette page ? Partagez-la !
3 messages
Le 05/12/2020 à 13h13
La semaine dernière tu à assister au mariage traditionnel de ta soeur
explique ce fait a des amis à travers un texte
Le 05/12/2020 à 13h17
1- donne le thème de se sujet
2- quel type d'exercice te demande t-on de rédiger ?
3- rédige l'introduction du sujet
Le 03/01/2021 à 18h01
Souvent, la nuit, il passait en revue les accusations portées contre lui. Le mot antifrançais, jamais écrit, perçait cependant à travers toutes les phrases. On l’avait envoyé méditer entre ces murs où il se sentait un être à la merci du Juge, du Procureur, du Commandant de Cercle, du Gendarme, du Commissaire de Police, du Régisseur, des Gardes, de tous ces gardiens vigilants qui représentent le Code, l’Ordre, la Société. Ils peuvent le faire sortir pendant une nuit de fouilles, et... N’est-il pas un être en rupture de ban1, un serpent bon à écraser ? Et qui n’a-t-on jamais blâmé d’avoir tué un serpent ? bien au contraire ! On recueille des félicitations et le reste. Le médecin lui-même, lors des visites, à l’ambulance, le traitait avec rudesse. Il ne le touchait pas. Etait-il donc aussi dangereux que cela ? Il avait essayé de penser, de juger. Tout le mal provient de là. Il voulait, dans la société, jouer un rôle autre que le rôle obscur de brillant second imparfaitement formé, donc mal rétribué et de ce fait tout le temps aux prises avec les pires difficultés. Il avait voulu chanter aux gens la splendeur de la vie que des individus s’efforcent d’enlaidir. Entre quatre murs, dans les ténèbres. Mais on ne peut l’empêcher de penser ce qu’il pense, de penser que l’homme a droit à un minimum d’égard, à un minimum de bien-être, à un minimum de liberté, de sécurité, sans lequel il ne pourra jamais s’épanouir... Or, lorsqu’on parle de bien-être, des hommes s’effarouchent ; lorsqu’on parle de quiétude, ils pensent à un rendement moindre, parce que le travailleur ne sera plus talonné par le besoin, le souci... ; pour eux, il faut le tenir par des liens. Et tous tremblent lorsqu’on parle d’un peu de liberté. Nombreux sont ceux qui voient aussitôt la fin d’une autorité. Le malentendu est là. Certains mots dans la bouche de l’Africain auraient-ils un autre sens ? Climbié voudrait ne pas réfléchir. Mais peut-on s’empêcher de réfléchir ? Lui, Climbié, il est un « objet » parce qu’il n’est pas un citoyen métro2. Il n’a pas juridiquement, la même valeur que tous ses amis naturalisés français qui sont là, autour de lui. A quoi a-t-il droit ? A la natte – et encore, lorsque les crédits le permettent – à la vieille gamelle rouillée et sale, au repas infect cuit dans un fût d’essence, au coucher de dix-sept heures. Pas droit au lit, au couvert, au repas venu de l’hôtel, à aucun des avantages attachés à la qualité de Français-métro.
Bernard Dadié, Climbié, Seghers, 1956.
Vous ferez de ce texte un commentaire composé. Vous montrerez par exemple comment, dans sa méditation, Climbié dénonce les conditions de son incarcération et fait par la même occasion, le procès du système colonial.
1- Identifie le thème, l’idée générale et les différents centres d’intérêt 2- Rédige l’introduction et le 1er centre d’intérêt
Mon message
En respectant les règles, je participe librement et gratuitement à cette discussion :
Mon email (obligatoire) :
Discussions similaires
Demandes similaires
Quelle est votre demande ?
Titre de ma demande :
Ma demande en détail :
Aide-Afrique.com © 2012-2021. Toute reproduction strictement interdite sous peine de poursuites.